ENTRAINEMENT

Importance de la conscience phonologique dans l’acquisition de la lecture



La conscience phonologique dans l’apprentissage de la lecture apparaît comme un pré-requis et en même temps une conséquence de cet apprentissage. La conscience phonologique apparaît chez l’enfant vers 5 ans. L’un des signes perceptibles est la capacité à percevoir les différents phonèmes d’un mot. Toutefois avant d’arriver à ce résultat optimal, d’autres capacités épiphonologiques sont importantes pour le développement de la conscience phonologique, comme la perception des sons, des rythmes et les capacités de manipulation syllabique.

L’acquisition et la manipulation de la phonologie dans le langage oral s’inscrivent dans une progression phonologique. Dès la petite section maternelle le travail repose sur une sensibilisation aux différents sons de la langue française, ce travail s’affine aux cours de la moyenne et la grande section maternelle, à travers la manipulation de la syllabe, des rimes et des codes alphabétiques, afin d’amener l’enfant aux phonèmes. Dans le primaire, le travail s’oriente spécifiquement sur la perception, la manipulation phonémique et son automatisation, avec parallèlement un travail sur la conversion des phonèmes en graphèmes.

En pièce jointe téléchargeable une liste non exhaustive d’outils pédagogiques d’entrainement à la perception et la dicrimination des sons, de la conscience phonologique et phonèmique et à la mise en place d’un lexique orthographique

PDF - 649.4 ko
Outils d’entrainement

Travail rédigé par Elsa Peiffer en collaboration avec :
le R.A.S.E.D de Saint-Martin D’hères (L. Douville, M. Martin, A. Berlioz, M. Boucher & D. Gourgue) et le R.A.S.E.D de Chambéry-le-Haut (M. Balmelle & B. Marcon)

Pédagogie
Difficultés des dyslexiques
Conseils d’adaptations pédagogiques
Entrainement phonologique
 
toutes rubriques